AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 avant tu riais.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sven Sójka
avatar

Messages : 3
Pseudo : pureheart
Points : 3
Age : 29 yo
Job/studies : the dollhouse's boss

MessageSujet: avant tu riais.   Ven 9 Nov - 21:31




sven sójka
aventurier de l’inconnu, avant tu riais de l’inconnu.
( image ©️ hoodwink / lyrics, nekfeu )



prénom(s) nomsven sójka, personne n'arrive vraiment à prononcer son nom de famille, généralement, c'est "soja". il s'en fiche. c'est le nom de son daron, pas le sien. lui, c'est sven. lieu de naissance, âge ○ Savannah, y'a 29 ans. statut social ○ le trentenaire fantasme bien trop sur des courbes féminines pour se dire autre chose qu'hétéro. les conquêtes passent, les années aussi. mais il ne devient pas sérieux pour autant. il croit pas en l'amour. y'a les filles, y'a les potes et des fois ça se complique. bela, c'est compliqué, c'est pas de l'amour.  métier ○ tu connais forcement The Dollhouse, t'y vas pour voir des jolies filles dansés à moitiés nues après que tu te sois engueulé avec ta meuf. bah, The Dollhouse, c'est son bébé, son bijou. c'est lui le patron. situation financièreles affaires fonctionnent toujours bien. mais il dépense plus qu'il ne devrait. il doit pas mal d'argent à des dealeurs, table de poker et compagnie. ce qui fait qu'il vit toujours sur le pouce. manger des pâtes, c'est son quotidien. de toute façon, il a pas le palais suffisamment développé pour apprécier de la haute gastronomie.  origines, nationalité ○ il est né aux état-unis et y a grandit. il renie ses origines sans aucune honte. il ne sait même pas exactement d'où il vient, il sait que son prénom et nom de famille sont d'origine slave. mais quel pays ? il n'en sait rien. il n'a jamais voulu savoir. ça vient de son père. sa mère, elle, elle est de georgie, donc à ses yeux, il est seulement de georgie. il a grandit à savannah, il y crèvera peut être. situation familialeson père n'était pas là, il est parti chercher un paquet de clopes quand sven avait trois ans, et il n'est jamais revenu. c'est sa mère qui l'a élever, bien trop douce, bien trop soumise, elle ne put rien faire quand sven commença sa crise d'adolescence. elle n'avait tout simplement pas assez d'autorité, de force pour lui tenir tête. il obtenait tout d'elle, il faisait tout. ça, c'est calmer avec le temps, il a fini par comprendre que sa mère est sa seule famille, alors il tente d'être civilisé. mais c'est pas facile tout les jours. elle est trop niaise et fragile pour son monde.  traits de caractère ○ sven, c'est un petit con prétentieux, il pense avoir réussi dans la vie en fumant de la white widow, en claquant des paires de fesses et en refaisant le monde avec des paroles vaguement philosophique. il se prend pour un marginal, mais dans le fond, c'est juste un gamin qui refuse de grandir. la seule chose qu'il prend au sérieux, c'est son taf. il ne sera jamais sous influence pendant les heures de travail, et à cause de cela, il s'autoproclame responsable. en réalité, il a juste le sens des affaires. car si pour dénicher un gros client, il pourrait bien fumer un peu. mais on peut être sûr d'une chose avec sven il n'a qu'une seule parole, surtout lorsqu'il s'agit de ses filles, ses poupées. il peut se montré respectueux avec ses filles. elles sont d'ailleurs les seules personnes qu'il traite avec autant de respect. c'est ses princesses. taux de chance ○ 55 %

anecdote merdique • sa première fois avec une fille était ridicule. c'est souvent le cas, les premières fois sont jamais bien... il avait treize ans, c'était un défi avec ses potes, celui qui couche le premier. pour être sûr que personne ne triche, ils devaient apporter une preuve. ce ne fut pas si difficile pour sven de trouver quelqu'un, ne cherchant pas dans les jeunes filles de son âge, ce fut une milf. jusqu'à là, tout va bien, il était fier comme un pincent. mais la chose tourna au cauchemar, le mari arriva. sven, treize ans, face à un homme de trente-cinq ans, baraqué et énervé. il ne se releva pas. son amante le ramena chez sa mère, avec un énorme coquard. au final, il avait eut la preuve parfaite, une histoire incroyable. mais il ne le dit pas, à personne. préférant perdre le défi plutôt qu'avouer qu'il est tombé au sol dès le premier coup.


I hadn’t even left my room and already my day had taken a U-turn straight to hell.

le matin, c'est sans réveil. il déteste l'idée qu'on lui dise quand il devrait ce lever. s'il veut se lever tôt, il ne ferme pas les volets, la lumière, ça le réveil. il vit au dernier étage d'un immeuble, ça craint rien. son petit studio est une véritable caverne d'ali-baba : un plot de signalisation, une plaque d'une rue, une basse, une guitare, un skate gravé avec un cutter des inscriptions politisés, une ps4, des fringues partout, d'homme et de femme, des jeux vidéos, des restes de joints, de boissons. bref, un studio étudiant pour un homme de trente ans. il arrive a marcher, la tête dans le brouillard, jusqu'à la salle de bain, sans rien écrasé, sans regarder. ce qui signifie, pour lui, que son appartement est rangé. une fois dans la salle de bain, remplis d'humidités, c'est le moment de la douche, puis d'un brossage de dent. toujours aussi nu comme un ver, il va s'habiller : t-shirt, sweat shirt, jean noir, basket. il réveille par la même occasion sa conquête d'un soir, lui disant qu'il y a sans doute un truc à grailler dans le frigo, alors qu'il sait pertinemment qu'il n'y a rien. puis il s’éclipse, il va à son taf.

il est généralement entre quatorze heures et quinze heures lorsqu'il arrive. il passe dire bonjour à toutes ses filles. mais s'attarde de plus en plus avec bela. il refuse de se l'admettre, mais c'était une connerie d'emmener bela dans ce club, lui proposer ce job. il aurait mieux fait de l'aider à trouver un job de serveuse ailleurs, pas ici. et dès qu'il la voit, il culpabilise. bela, à ses yeux, c'est la femme parfaite. mais c'est aussi la femme interdite, il ne touche pas ses filles, c'est sa règle d'or, son code d'honneur. alors il s'occupe de la paperasse, des paies des filles, des taxes et des revenus à faire remonter au fisque. tout est légale dans son administration. l'une de ses plus grandes fiertés. puis, oona arrive. oona, c'est son ex. c'est la seule relation qu'il ait eut de réellement sérieux. c'était pas de l'amour, du moins dans sa philosophie bidon dans lequel l'amour n'existe pas. oona c'était à la fois sa meilleure pote et son meilleur coup. si bien que ça c'est fait tout seul. mais maintenant, c'est fini. une fois rompu, ça a été la première danseuse au the doolhouse, et c'est là d'où vient cette fameuse règle d'or. il s'était promis de plus la toucher. et il avait fini par appliquer ça à toutes les filles, oubliant d'où ça venait.

après le taf, c'est là que les ennuies arrivent. les dettes, l'alcool, le jeu, la drogue, les conquêtes. c'est ses vieilles habitudes dont il n'arrive pas à oubliés, ça le ronge. mais pour rien au monde, il veut arrêter. il ne veut pas d'une vie morose et ennuyante. il veut une vie inoubliable, un truc hors du commun. il ne veut pas se caser et avoir une belle vie. même pour bela, il sait que ça serait impossible, t'essayerait, bien sûr. mais sa vie sera toujours cette merde totale, ce bazar qu'il chérit tant. il s'endort sous influence, un peu plus fauché, avec une jolie fille dans ses bras.


One man’s bad day is another man’s good night.

1/ gamin, sven, il faisait partit d'un groupe d'ami. un trio, le trio infernal. dès le collège, ils faisaient des soirées alcoolisés, ils traînaient dans les skate parc, tager des murs, draguer. bref, ils se prenaient pour les kings. mais au lycée, les choses ont perdu pied. les filles et les drogues sont arrivés dans leur vie. fini les idioties, bonjour les conneries. des problèmes avec des dealers du coin, les comas éthyliques et compagnie. y'en a un qui a finit à la fac, par miracle, sven, n'ayant pas eut son bac, commença les petits boulots, à droite, à gauche. 2/ puis, il eut l'opportunité de reprendre un vieux strip club. il le renomma the doolhouse, il fit même un prêt à la banque pour refaire la déco. prêt qu'il obtenue grâce à une vieille connaissance, son vieil ami qui réussit à se franchir un chemin jusqu'à la fac. sven lui doit beaucoup et c'est d'ailleurs sa seule dette qu'il paye réellement. mais vu que the doolhouse marche bien mieux que prévu, il a presque fini de rembourser le prêt. il pense même à quelques rénovations à droite à gauche. 3/ sven n'a pas qu'un tatouage. son plus vieux tatouage, il a depuis ses seize ans. c'est l'un de ses vieux amis qui lui a fait. le trio à le même, c'est une croix, le signe de multiplications. ils se l'étaient fait, après une soirée fumette, où ils avaient philosophé toute la nuit. ils avaient fini par dire que "les problèmes ne s'additionnent pas, ils se multiplient". voilà la signification de ce tatouage. 4/ sven a pleins d'autre tatouage, mais cette fois-ci fait par des professionnelles. sa main gauche est recouverte de tatouage, que ce soit son premier, au niveau du pouce, où un loup au beau milieu, une croix satanique sur l'index, un œil sur le majeur, une asterix sur l'annuaire, un triangle sur l'auriculaire. sans oublier l'inscription "dollhouse" à côté du loup. sans oublier une boussole sur le pectoraux droit et les lettres FUCK repartis sur sa main droite. 5/ il est accro aux jeux d'argent, poussée la chance à son maximum. il gagne comme il perd. mais ce qui lui plaît, c'est pas l'argent, non, c'est le frisson. les jolies filles qui traînent par là. celle qui se jette à son cou quand il gagne, celle qui le réconforte quand il perd. il a du mal à mémorisé leur nom. de toute façon, elles ne sont qu'une seule nuit dans sa vie. il les ramène chez lui, fait le grand séducteur. le côté badboy les fait craqués et leur côté fille pas sage le fait bandé. il ne couche rarement deux fois avec la même et si ça arrive, c'est la preuve qu'il l'a complètement oublié. de toute façon, aucune fille dans ce genre d'endroit ne cherche une relation sérieuse, c'est pour cela qu'il les apprécie tant.


pseudo, prénom - pureheart, claire. âge - 19 piges. comment avez-vous connu le forum? - bazzart. commentaire(s) - sven il vent du rêve. personnage - pré-lien @bela warden. crédit(s) - hoodwink avatar - luke mitchell.





Dernière édition par Sven Sójka le Sam 10 Nov - 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvána Kingsley
avatar

Messages : 190
Pseudo : amelia
Points : 190
Age : 28 yo, almost time to say goodbye to her twenties.
Job/studies : a wicked witch that can read future and prepare potions, well kinda... she's an herbalist-therapist and the owner of 'Soulplant' apothecary.
To-do list : visit grandma, feed her plants and talk to them, rewatch all hp movies before the new release, stargazing , buy a new bike, finish converting the garage into living space, and... damn i forgot again!
Status : single but she can't wait for her next bad date coming

BREAK A LEG!
Equipe: N.E.R.D.S
Contacts:
Disponibilité: come to me

MessageSujet: Re: avant tu riais.   Ven 9 Nov - 22:12

Bienvenue sur le forum!
eh bien, ce prélien a du succès, mais je comprends
je veux juste te prévenir que ken samaras est par contre déjà pris par caleb, faudra changer scratch
si tu as besoin d'aide pour trouver une autre tête, on sera heureux de t'aider^^
bonne suite de rédaction, un début deja fort intéressant <3

..............................
marauderi solemnly swear
that i am up to no good

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suckitlosers.forumactif.com/t107-beautifully-wicked http://suckitlosers.forumactif.com/t167-have-you-ever-questioned-the-nature-of-your-reality http://suckitlosers.forumactif.com/t158-journal-de-silvana-kingsley
Qian Keilly
the flower that blooms in adversity is the most rare and beautiful of all.
avatar

Messages : 242
Pseudo : l'oisillon bleu.
Points : 273
Age : twenty-five yo.
Job/studies : restorer of works of art.
To-do list : think about buying cereals for henry, confirm the return of the mosaic, visit the doctor.
Status : mother of three years old little boy. - single, thinking about him.

BREAK A LEG!
Equipe: losers.
Contacts:
Disponibilité: (■□□), open - fr.

MessageSujet: Re: avant tu riais.   Sam 10 Nov - 10:53

bienvenue parmi nous I love you
le personnage promet déjà ! par contre comme l'a mentionné Silvana plus tot, ken samaras est déjà pris. si jamais tu a besoin d'aide pour trouver une célébrité n'hésite surtout pas I love you

..............................
— " you taught me the courage of stars before you left. how light carries on endlessly, even after death with shortness of breath, you explained the infinite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Sójka
avatar

Messages : 3
Pseudo : pureheart
Points : 3
Age : 29 yo
Job/studies : the dollhouse's boss

MessageSujet: Re: avant tu riais.   Sam 10 Nov - 12:14

Merci à vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
• Contenu sponsorisé •



MessageSujet: Re: avant tu riais.   

Revenir en haut Aller en bas
 
avant tu riais.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» Avant-premiere WOW Betrayer
» Good news : tournoi avant premiere worldbreaker possible !
» Tournoi Avant-premiere Série 7
» Résultat : Avant-première "Tempête de Ragnarok" - 05/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
suck it losers! :: II. coffee, cigarettes and... that's it :: sucker punch-
Sauter vers: